×

Warning

Error loading component: com_icagenda, Component not found.

Atelier douane numérique et commerce électronique du 21 au 24 août 2017

 

sl 5

Un atelier régional sur le thème de la douane numérique et du commerce électronique s’est tenu du 21 au 24 aout 2017 au centre régional de formation de ouagadougou.

La formation a été assurée par deux experts de l’Organisation Mondiale des douanes(OMD) à savoir messieurs BILANGNA Samson et PANDEY Pashupati. C’est sous une pluie battante que la cérémonie d’ouverture a été effectuée avec la présence en plus des experts de l’OMD, de monsieur Adama SAWADOGO , directeur général des douanes du Burkina Faso , de monsieur Casimir SAWADOGO , directeur général de l’école nationale des douanes et de monsieur ZAN Issa directeur de l’informatique et des statistiques de la direction générale des douanes.

Le directeur général de l’école nationale des douanes, par ailleurs, directeur du Centre Régional de Formation (CRF) a souhaité la bienvenue aux deux formateurs et aux participants. Monsieur BILANGNA, au nom des formateurs, a remercié la direction générale des douanes et l’école nationale des douanes pour l’organisation de l’atelier. Il a situé le contexte de la formation qui entre dans le cadre du programme de renforcement des capacités des administrations douanières de la région OMD Afrique de l’Ouest et du centre. Il a terminé en demandant une minute de silence en mémoire aux victimes de l’attentat terroriste du 13 août 2017 à Ouagadougou (Café AZIZ Istanbul). Le dernier à prendre la parole a été le directeur général des douanes du Burkina Faso, qui a d’abord salué les formateurs et les participants des différents pays. Ensuite, il a réaffirmé l’importance de technologies de l’information et de la communication dans le commerce, d’où l’intérêt que les administrations douanières doivent avoir pour cet atelier. Enfin, après avoir souhaité de bons travaux aux participants, il a déclaré l’ouverture officielle de l’atelier.

L’atelier de ouagadougou visait plusieurs objectifs à savoir :

A cet atelier, il y a eu trente-six participants, dont tente quatre venus de vingt administrations douanières  et deux autres issus du privé  à savoir DHL et SYLVIE.

Le thème du présent atelier « douane numérique et commerce électronique »  est évocateur  car en 2016 l’organisation mondiale des douanes  avait pour thème, la douane numérique.

A ‘l’issue de formation, il est ressorti que l’expression douane numérique se réfère à toute activité automatisée ou électronique qui contribue à l’efficacité, la productivité et la coordination des activités douanières, tels que les systèmes de dédouanement automatisés, le concept du Guichet unique, l’utilisation des « mégadonnées », l’échange électronique d’informations, les sites Web et l’utilisation d’ordiphones.

Elle permet l’engagement progressif voire  le renforcement de la capacité des administrations douanières à communiquer, à gérer les flux de marchandises, à recevoir et à échanger de l’information, à coordonner les activités frontalières, à coopérer dans le cadre de la lutte contre la fraude et à promouvoir la transparence.

D’un point de vue pratique, la douane numérique s’identifie par :

Quant à la deuxième partie de l’atelier, elle a traité du commerce électronique qui s’entend de  la vente ou l’achat de marchandises ou de services effectués sur des réseaux informatiques au moyen de méthodes spécifiquement conçues pour la réception ou la passation de commandes.

Même si les marchandises ou les services sont commandés par voie électronique, le paiement et la livraison finale n’ont pas nécessairement lieu en ligne. Ces transactions électroniques excluent les commandes passées par téléphone ou courrier électronique tapé à la main.

Une transaction commerciale électronique peut se faire entre entreprises, ménages, particuliers, gouvernements et autres organisations publiques ou privées. On distingue ainsi :

En illustration, le tableau ci-dessous traduit  l’importance du commerce électronique (Chiffres mondiaux du commerce électronique B2C  de 2012-2017).

L’atelier a été l’occasion pour les experts, BILANGNA et PANDEY de montrer quels sont les outils et les instruments que l’Organisation Mondiale des Douanes(OMD) met  à la disposition des administrations douanières pour encadrer l’utilisation technologies de l’information et de la communication. Parmi ces outils et instruments les plus en vue sont :

En plus de ces outils, nous pouvons ajouter les nouveaux outils tels que l’analyse de l’utilisation de la TIC pour la mise en œuvre de l’Accord sur la Facilitation des  Echanges (AFE) et le  Recueil révisé de l’OMD sur le Guichet unique.

Au cours de l’atelier, il y a eu, outre les  présentations des experts,  des exercices en  groupes, des cas pratiques. L’atelier  a été aussi l’occasion aux experts de présenter  les bonnes pratiques de certains pays. En retour, certains délégués ont aussi présenté des expériences  qui sont les leurs.

Après jours de travaux,  ce sont des formateurs et des participants  très heureux  du séjour et de la formation à ouagadougou  qui ont  tenu a remercié le CRF et la direction générale des douanes du Burkina Faso.  Le directeur du Centre Régional de Formation, a quant à lui remis deus présents symboliques aux formateurs et a souhaité bon retour à chacun des participants.