×

Warning

Error loading component: com_icagenda, Component not found.

Ecole Nationale des Douanes

25 élèves Inspecteurs soutiennent leurs mémoires de fin de formation

soutenance end 19La Direction Générale de l’Ecole Nationale des Douanes (END) organise les 8 et 9 octobre 2019 en son sein, la soutenance des mémoires de fin de cycle de formation des Elèves Inspecteurs des Douanes de la 25e session. Cette session a évalué les recherches de 25 élèves inspecteurs du Burkina Faso, du Congo, du Togo et de la Centrafrique.


 15 élèves Inspecteurs des Douanes du Burkina Faso, 06 du Congo, 02 du Togo et deux de la Centrafrique. C’est au total 25 élèves Inspecteurs des Douanes qui passent les 8 et 9 octobre 2019 devant les jurys à l’Ecole Nationale des Douanes (END) dans le cadre de la 25e session des soutenances de leurs mémoires de fin de cycle de formation. Les thèmes abordés sont entre autres, relatifs à l’insécurité, les tracasseries routières, le blanchiment de capitaux. Faite par l’Elève Inspecteur Saturnin Alain BAGORO, la soutenance inaugurale a porté sur : « Le rôle de la Douane dans la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme au Burkina Faso ». soutenance end 19 1Ses travaux visaient ainsi à permettre à la Douane de maitriser les circuits et les modes opératoires du blanchiment des capitaux, de cerner les circuits d’approvisionnement financiers du terrorisme en vue d’un assèchement des sources de financement de ce fléau mondial et de prévenir les déséquilibres de l’économie nationale pouvant résulter de ces fléaux. L’élève inspecteur BAGORO est donc parti sur la base de deux hypothèses qui sont : « la douane dispose d’instruments juridiques et matériels pour lutter efficacement contre le blanchiment des capitaux » et « la douane burkinabè, maillon important de l’économie, est en mesure de cerner les sources de financement du terrorisme pour une lutte appropriée ». Après des recherches documentaires, l’administration de questionnaires et des entretiens à travers un guide et avec des personnes ressources, sa première hypothèse a été partiellement confirmée parce qu’il est abouti au résultat que de 2013 à 2018, ce sont 3,650 milliards F CFA qui ont été saisis dans le cadre de la lutte contre le blanchiment des capitaux, avec toutefois, une inexistence de moyens matériels, en plus de saisies de chanvre indien, cocaïne, héroïne et médicaments illicites. « S’agissant de la lutte contre le trafic illicite de l’or et des autres substances précieuses, au titre de l’année 2018, la douane a saisi 9120,97 grammes d’or et 64 887,67 grammes d’alliage », a-t-il dit, confirmant ainsi sa 2e hypothèse. En termes d’obstacles rencontrées par la Douane, il a cité la prédominance du secteur informel dans le commerce, le faible taux de bancarisation, la porosité des frontières, la méconnaissance des phénomènes de blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme, l’émergence du commerce électronique et la corruption. Comme suggestion, il propose à l’Administration douanière de renforcer l’encadrement du secteur informel et d’élargir les droits d’accès dans les sites miniers et au salon VIP de l’aéroport par les services des douanes. En conclusion, il estime que la douane, au regard des infractions sous-jacentes dont la répression entre dans ses prérogatives, devrait contribuer fortement à la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme. Après évaluation des fruits de ses recherches et de sa présentation, l’élève inspecteur BAGORO a obtenu la note de 16/20.

soutenance end 19 2A l’ouverture des soutenances, le Directeurs Général de l’END, Casimir SAWAGOGO a rappelé que divers thèmes sont abordés par ces élèves dont les conclusions de leurs recherches contribueront à un meilleur fonctionnement de leurs Administrations douanières. La particularité de cette année, a-t-il fait savoir, est que ces soutenances concernent la toute première promotion qui a été formé en deux ans suite au changement intervenu dans le cycle de formation des élèves inspecteurs. « C’est le lieu pour moi donc de féliciter et remercier le corps enseignant, le personnel administratif et tous ceux qui ont encadré ces candidats pour les efforts consentis », a soutenu le DG de l’END. Pour sa part, le Secrétaire Général du Ministère de l’Economie, des Finances et du Développement (MINEFID), le Dr Abel Seglaro SOME, a félicité les élèves inspecteurs pour leurs recherches. En effet, a-t-il dit, les résultats de leurs travaux sur les difficultés des Administrations douanières permettront de faire des suggestions et des recommandations en vue de l’amélioration de leur performance dans la mobilisation des recettes au profit du budget de l’Etat.

Nos réseaux sociaux

Connectez-vous  à nos réseaux sociaux et visiter nos pages officielles.

Nous contacter

Contacter nous aux :

  •  : 00 226 25 30 68 20

Newsletter

Souscrire au Newsletter de l'Ecole Nationale des Douanes