Formation de formateurs d’Août 2018

Le Centre Régional de Formation(CRF) Ouagadougou a abrité du 27 aout au 01 septembre 2018 un atelier de formation de formateurs au profit des experts formateursend formation de la région Afrique Occidentale. L’atelier a été animé par monsieur Richard CHOPRA, chef de projet MADAO et monsieur Si Mohamed EL HAIL, expert principal en GRH nouvellement recruté Administrateur technique à la Direction du Renforcement des Capacités de l’Organisation Mondiale des Douanes.

La cérémonie d’ouverture de cet important atelier, a été présidée par monsieur KABORE Williams Alassane, Chargé de Mission auprès du Directeur Général des Douanes et a connu trois allocutions.

Le premier à prendre la parole a été le Directeur des Etudes, des Evaluations et des Stages, représentant le Directeur du CRF de Ouagadougou. Monsieur MEDAH Georges Armand, a souhaité la bienvenue aux formateurs comme aux participants à l’atelier tout en souhaitant être à la hauteur de la formation en termes d’infrastructures.

end1 formationA la suite, monsieur Richard CHOPRA, a remercié l’administration des Douanes du Burkina Faso, le CRF de Ouaga pour l’accueil et également la CEDEAO pour son étroite collaboration. Il a précisé que cet atelier était le deuxième en collaboration avec la CEDEAO, le premier s’étant tenu à Dakar. Il a enfin rappelé les objectifs des ateliers de Dakar et de Ouaga qui sont de :

  • doter les administrations douanières bénéficiaires d'un vivier de formateurs disposant des compétences nécessaires pour contribuer dans le processus de développement des compétences du personnel douanier,
  • former des formateurs capables de préparer, animer et évaluer des sessions de formation destinées à des adultes dans leurs domaines spécifiques.

Enfin, le chargé de mission a également souhaité la bienvenue aux participants,

end2 formation

avant de rappeler l’importance de la formation pour les administrations douanières surtout la formation de base concernant des modules sur les instruments douaniers et de la CEDEAO. Il a en outre précisé que l’atelier devrait permettre le perfectionnement des participants en leadership et management, le coaching régional en matière de formation et surtout des modules pourraient être conçus et servir de test dès la rentrée prochaine à l’Ecole Nationale des Douanes(END).

Durant les six jours, les vingt et un participants ont passé en revue quelques acquis de l’atelier de Dakar afin de mettre les autres participants au même niveau d’information, compte tenu du fait que certains formateurs du Burkina Faso ont pris le train en marche.

Les experts ont mis l’accent d’entrée, sur le paradigme de « formateurs des ingénieurs de développement de compétences » et design de la formation. Ils ont expliqué en quoi la planification avait un impact sur la réalisation des formations.

En ce qui concerne la notion clef de l’atelier, c’est-à-dire la compétence, ils l’ont définie comme la mise en œuvre efficace de savoir, savoir-faire, et de savoir-être pour la réalisation d’une tâche.

D’ailleurs, il ressort que lors des formations qu’ils auront à animer, les formateurs doivent être exigeants dans la formulation des objectifs pédagogiques (spécifiques) qui se veulent une description claire et précise d’un résultat visé tenant compte d’une action observable, des conditions dans lesquelles cette action doit se manifester et des critères de performance pour évaluer les résultats acceptables.

Dans la même lancée, messieurs R. CHOPRA et Si Mohamed EL HAIL ont insisté sur la formulation des objectifs de la formation qui doivent tenir compte du:

  • savoir (cognitif)
  • savoir-faire (psychomoteur)
  • savoir-être (domaine affectif)

Ils ont par la suite, donné des indications pour une l’élaboration du contenu d’une formation laquelle formation doit connaitre un séquençage allant de l'incompétence inconsciente à la compétence inconsciente passant par l'incompétence consciente et compétence consciente. Pour réussir ces activités, le formateur devra passer par des activités heuristiques, des activités démonstratives et des activités applicatives.

La formation s’est poursuivie par des présentations de dix minutes faites par chacun des participants, concernant une partie du cours avec rétroaction des experts et des autres participants.

Enfin, La formation des formateurs a pris fin par une activité de socialisation qui a réuni experts et formateurs sur le plateau des sports du Centre Régional de Formation de Ouaga autour d’une partie de football âprement disputée.

Une sobre cérémonie de clôture a permis aux experts et aux participants d’évaluer l’atelier, de remercier le pays hôte et de se donner rendez-vous pour les prochains ateliers avec l’idée de diffuser aux autres formateurs non présents les notions apprises pendant cet atelier.

MEDAH Georges Armand, Directeur des Etudes, des Evaluations et des Stages de l’Ecole Nationale des Douanes(END)

Nos réseaux sociaux

Connectez-vous  à nos réseaux sociaux et visiter nos pages officielles.

Nous contacter

Contacter nous aux :

  •    00 226 25 30 68 20

Newsletter

Souscrire au Newsletter de l'Ecole Nationale des Douanes