Six élèves Inspecteurs des Douanes soutiennent leurs mémoires

La Direction Générale de l’Ecole Nationale des Douanes (END) a organisé une cérémonie d’ouverture des soutenances de mémoires soute end 2019de fin de cycle de la 24e promotion des élèves Inspecteurs des Douanes (06), le mardi 26 mars 2019 au sein de l’Etablissement.

Les six apprenants de la 24e promotion des élèves Inspecteurs des Douanes dont 5 Burkinabè et un Gabonais en fin de formation à l’Ecole Nationale des Douanes (END) ont soutenu leurs mémoires de fin de cycle sur divers thèmes en rapport avec les difficultés rencontrées par les administrations des Douanes. La soutenance inaugurale a été faite, le mardi 26 mars 2019, par l’élève inspecteur Yacouba YAMEOGO sur le thème : « Apport de la plateforme SYLVIE dans la performance des services douaniers ». Les autres thèmes sont entre autres, « L’importation des véhicules automobiles au Burkina Faso : quelles stratégies et réformes pour une mise en œuvre efficace des mesures douanières ? » ; « Analyse des mesures douanières pour la promotion des unités industrielles au Burkina Faso » ; « Le défi de l’Administration des Douanes dans le contexte de rupture avec les sociétés d’inspection ».

A la cérémonie d’ouverture de ces soutenances, le Directeur Général (DG) de l’END, Casimir SAWADOGO, a expliqué que la soutenance de mémoire est un moment de la vie de l’étudiant et celle de l’Ecole. « C’est un rituel qui est soumis à certaines règles, des règles qui ont à  la foi une contrainte et une ressource pour les acteurs impliqués. Le cérémonial est orienté vers ce qui compte d’abord dans la soutenance, c’est-à-dire le débat intellectuel », a-t-il soutenu. Le DG/END a non seulement remercié le corps professoral de l’Ecole dont le travail acharné a abouti à ces soutenances, mais aussi les directeurs de mémoires qui ont sacrifiés leur temps pour encadrer les élèves. D’ores et déjà, Casimir SAWADOGO a exprimé sa gratitude à la Direction Générale des Douanes, aux plus hautes autorités du Ministère de l’Economie, des Finances et du Développement (MINEFID) et à son Secrétaire Général, Dr Seglaro Abel SOME pour leurs intérêts et efforts constants en vue de l’amélioration de la qualité de la formation à l’END.

Pour sa part, le Secrétaire Général du MINEFID s’est réjoui du fait que l’Ecole National des Douanes s’est inscrite dans une dynamique académique qui met en avant la performance, soute1 end 2019la culture de l’excellence et l’innovation. En effet, a-t-il dit, la formation et un domaine auquel le MINEFID accorde une attention très particulière, en tant que véritable investissement dans le capital humain. « Ainsi, avons-nous la ferme conviction que l’END apportera toujours sa part dans cet investissement national, tout en élargissant son horizon dans le cadre de son érection en Centre Régional de Formation (CRF) de l’Organisation Mondiale des Douanes (OMD) », a soutenu le Dr SOME.

Au regard de la pertinence des thèmes, le SG du MINEFID se dit persuadé que des pistes de solutions seront proposées afin de permettre aux Directions Générales des Douanes (DGD) du Burkina Faso et du Gabon, d’accroître leurs performances et de remplir convenablement leurs fonctions. Ainsi, il a félicité les différents candidats pour leurs contributions à la recherche de solutions aux problèmes des administrations douanières et nationales.

Nos réseaux sociaux

Connectez-vous  à nos réseaux sociaux et visiter nos pages officielles.

Nous contacter

Contacter nous aux :

  •    00 226 25 30 68 20

Newsletter

Souscrire au Newsletter de l'Ecole Nationale des Douanes