Actualité

Lancement des formations continues pour les secteurs publics et privés le 12 juillet 2022 à l’END

act14

Lancement des formations continues pour les secteurs publics et privés le 12 juillet 2022 à l’END

L’École Nationale des Douanes (END) a lancé un programme de formations continues au titre de l’année 2022. La cérémonie de lancement a eu lieu le mardi 12 juillet 2022 à 9h dans la salle de conférence de l’école à Ouagadougou.Plusieurs thématiques sont au programme de ces formations dont, entre autres :
– gestion du transit : astuces et conseils pratiques;
– procédures d’octroi des exonérations douanières;
– le traitement des demandes d’agréments au schéma de libéralisation des échanges de la CEDEAO;
– la gestion électronique des documents et marchandises en douanes…

Le Directeur général de l’END, Casimir SAWADOGO (à gauche), (à l’arrière-plan) le PCA de l’END Robert KONTOGOM, le Secrétaire Général du Ministère de l’Economie, des Finances et de la Prospective, Nicolas KOBÉANÉ (au micro), la DRH du Ministère des Finances Mme OUATTARA/SAWADOGO Maria, le Directeur général des douanes, Adama Nana (à droite)

Dans le discours d’ouverture, le secrétaire général du Ministère de l’Économie, des Finances et de la Prospective, Nicolas KOBÉANÉ, a rappelé la complexité des activités douanières souvent méconnues du grand public. Par conséquent, précise-t-il, cette problématique est souvent interprétée par de nombreuses entreprises comme étant synonyme de lourdeur, voire de blocage. Face à ce constat, le secrétaire général du ministère déduit que force est de reconnaitre qu’il existe un véritable besoin de formation des différents acteurs. Ce, dans l’optique de les doter de compétences indispensables au bon déroulement des opérations douanières.

Photo de famille des participants au lancement des formations continues à l’Ecole nationale des douanes du Burkina Faso le 12 juillet 2022

Le Directeur Général de l’END, l’Inspecteur divisionnaire des douanes, Casimir SAWADOGO,a situé les programmes des formations. Ainsi, l’END assure la formation initiale depuis plusieurs décennies, des agents de toutes catégories confondues, au profit de l’Administration des douanes du Burkina Faso. Elle reçoit aussi des stagiaires originaires d’autres pays de la sous-région ou de l’Afrique centrale. Dans sa volonté d’apporter sa contribution au renforcement des capacités des ressources humaines, l’END a opté de proposer aux administrations publiques et privées ainsi qu’aux acteurs économiques, des programmes réguliers de formation continue.

Laissez votre pensée ici

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

59  +    =  67